India at WEF, Davos 2023 | 16th - 20th January, 2023
Know More

CONDITION SPÉCIFIQUE AU SECTEUR POUR L'IDE

Activités de commerce électronique
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

« Sous réserve des dispositions de la politique en matière d'IDE, les entités de commerce électronique s'engageraient uniquement dans le commerce électronique interentreprises (B2B) et non dans le commerce électronique interentreprises (B2C).

Définitions :

i) Commerce électronique - Le commerce électronique désigne l'achat et la vente de biens et de services, y compris des produits numériques sur un réseau numérique et électronique.

ii) Entité de commerce électronique - Une entité de commerce électronique désigne une société constituée en vertu de la loi sur les sociétés de 1956 ou de la loi sur les sociétés de 2013 ou une société étrangère visée à l'article 2
(42) de la Loi sur les sociétés de 2013 ou un bureau, une succursale ou une agence en Inde comme prévu à l'article 2

(v) (iii) de la FEMA 1999, détenue ou contrôlée par une personne résidant en dehors de l'Inde et exerçant une activité de commerce électronique.

iii) Modèle de commerce électronique basé sur les stocks - Le modèle de commerce électronique basé sur les stocks désigne une activité de commerce électronique dans laquelle les stocks de biens et de services appartiennent à une entité de commerce électronique et sont vendus directement aux consommateurs.

iv) Modèle de commerce électronique basé sur le marché - Le modèle de commerce électronique basé sur le marché signifie la fourniture d'une plate-forme de technologie de l'information par une entité de commerce électronique sur un réseau numérique et électronique pour agir en tant que facilitateur entre l'acheteur et le vendeur.

Lignes directrices pour l'investissement direct étranger dans le secteur du commerce électronique

i) 100 % d'IDE par voie automatique sont autorisés dans le modèle de marché du commerce électronique.

ii) L'IDE n'est pas autorisé dans le modèle de commerce électronique basé sur l'inventaire. »

Other condition:

i) Le réseau numérique et électronique comprendra le réseau d'ordinateurs, les chaînes de télévision et toute autre application Internet utilisée de manière automatisée telle que les pages Web, les extranets, les mobiles, etc.

ii) L'entité de commerce électronique de la place de marché sera autorisée à conclure des transactions avec des vendeurs enregistrés sur sa plate-forme sur une base B2B.

iii) Le marché du commerce électronique peut fournir des services d'assistance aux vendeurs en ce qui concerne l'entreposage, la logistique, l'exécution des commandes, le centre d'appels, la collecte des paiements et d'autres services.

iv) L'entité de commerce électronique fournissant un marché n'exercera pas la propriété ou le contrôle sur l'inventaire, c'est-à-dire les marchandises censées être vendues. Une telle propriété ou un tel contrôle sur l'inventaire transformera l'entreprise en un modèle basé sur l'inventaire. L'inventaire d'un fournisseur sera réputé être contrôlé par l'entité du marché de commerce électronique si plus de 25 % des achats de ce fournisseur proviennent de l'entité du marché ou des sociétés de son groupe.

v) Une entité ayant une participation au capital d'une entité du marché du commerce électronique ou de ses sociétés du groupe, ou ayant le contrôle de son inventaire par l'entité du marché du commerce électronique ou les sociétés de son groupe, ne sera pas autorisée à vendre ses produits sur la plate-forme gérée par ce marché. entité.

vi) Sur le marché, les biens/services modèles mis à disposition à la vente par voie électronique sur le site Web doivent clairement indiquer le nom, l'adresse et les autres coordonnées du vendeur. Après les ventes, la livraison des marchandises aux clients et la satisfaction des clients seront la responsabilité du vendeur.

vii) Dans le modèle du marché, les paiements pour la vente peuvent être facilités par l'entité de commerce électronique conformément aux directives de la Reserve Bank of India.

viii) Dans le modèle du marché, toute garantie/garantie des biens et services vendus sera à la charge du vendeur.

ix) Les entités de commerce électronique fournissant le marché n'influenceront pas directement ou indirectement le prix de vente des biens ou des services et maintiendront des règles du jeu équitables. Les services devraient être fournis par une entité de marché de commerce électronique ou d'autres entités dans lesquelles l'entité de marché de commerce électronique détient une participation directe ou indirecte au capital ou un contrôle commun, aux vendeurs sur la plate-forme sans lien de dépendance et de manière équitable et non discriminatoire. Ces services incluront, mais sans s'y limiter, l'exécution, la logistique, l'entreposage, la publicité/le marketing, les paiements, le financement, etc. Les remises en argent fournies par les sociétés du groupe de l'entité de marché aux acheteurs doivent être équitables et non discriminatoires. Aux fins de la présente clause, la fourniture de services à tout fournisseur à des conditions qui ne sont pas mises à la disposition d'autres fournisseurs dans des circonstances similaires sera considérée comme injuste et discriminatoire.

x) Les directives sur le commerce de gros au comptant et à emporter, telles qu'elles sont données au paragraphe 5.2.15.1.2 de la Circulaire de politique consolidée FDI 2017 s'appliqueront au commerce électronique B2B.

xi) l'entité du marché de commerce électronique ne mandatera aucun vendeur pour vendre un produit exclusivement sur sa plate-forme uniquement.

xii) l'entité du marché du commerce électronique sera tenue de fournir un certificat ainsi qu'un rapport du commissaire aux comptes à la Reserve Bank of India, confirmant la conformité aux directives ci-dessus, au plus tard le 30 septembre de chaque année pour l'exercice précédent.

Sous réserve des conditions de la politique d'IDE sur le secteur des services et des lois/réglementations applicables, de la sécurité et d'autres conditions, la vente de services par le biais du commerce électronique se fera par voie automatique.

Aéroports (Greenfield & Brownfield)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Projets Greenfield et Brownfield

Other condition:

(a) Les services de transport aérien incluraient les compagnies aériennes nationales régulières de transport de passagers ; Services de transport aérien non régulier, services d'hélicoptère et d'hydravion.

(b) Les compagnies aériennes étrangères sont autorisées à participer au capital des sociétés exploitant le fret
compagnies aériennes, services d'hélicoptères et d'hydravions, selon les limites et les routes d'entrée mentionnées
dessus.

(c) Les compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à investir dans le capital de sociétés indiennes, exploitant des services de transport aérien réguliers et non réguliers, dans la limite de 49 % de leur capital libéré. Un tel investissement serait soumis aux conditions suivantes :
(i) Il serait effectué selon la voie d'approbation du gouvernement.
(ii) La limite de 49 % englobera les investissements en FDI et FII/FPI.
(iii) Les investissements ainsi réalisés devraient être conformes aux réglementations pertinentes de SEBI, telles que les réglementations sur l'émission des exigences de capital et de divulgation (ICDR)/les réglementations sur l'acquisition substantielle d'actions et les prises de contrôle (SAST), ainsi qu'à d'autres règles et règlements.
(iv) Un Permis d'Exploitant Programmé ne peut être accordé qu'à une entreprise :
iv.a) qui est enregistré et a son principal établissement en Inde ;
iv.b) le Président et au moins les deux tiers des Administrateurs dont
sont des citoyens de l'Inde ; et
iv.c) dont la propriété substantielle et le contrôle effectif sont dévolus à des Indiens
ressortissants.
(v) Tous les ressortissants étrangers susceptibles d'être associés à des Indiens réguliers et non réguliers
les services de transport aérien, à la suite d'un tel investissement doivent être agréés du point de vue de la sécurité
point avant le déploiement ; et
(vi) Tout équipement technique susceptible d'être importé en Inde à la suite d'un tel investissement devra être autorisé par l'autorité compétente du Ministère de l'aviation civile.

(i) Les limites/voies d'entrée des FDI, mentionnées aux paragraphes 5.2.9.2 (1) et 5.2.9.2 (2) ci-dessus,
sont applicables dans la situation où il n'y a pas d'investissement par des compagnies aériennes étrangères.
(ii) La dispense pour les NRI concernant les IED jusqu'à 100 % continuera également à l'égard du régime d'investissement spécifié au paragraphe (c) (ii) ci-dessus.

(d) En plus des conditions ci-dessus, l'investissement étranger dans M/s Air India Limited sera soumis aux conditions suivantes : (i) L'investissement étranger dans M/s Air India Ltd., y compris celui de la ou des compagnies aériennes étrangères , ne doit pas dépasser 49 %, directement ou indirectement. (ii) La propriété substantielle et le contrôle effectif de M/s Air India Ltd. continueront d'être dévolus à des ressortissants indiens.

Autres services relevant du secteur de l'aviation civile (organismes de maintenance et de réparation ; instituts de formation au pilotage ; et institutions de formation technique.)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Organismes d'entretien et de réparation ; instituts de formation au pilotage; et les établissements de formation technique.

Other condition:

(a) Les services de transport aérien incluraient les compagnies aériennes nationales régulières de transport de passagers ; Services de transport aérien non régulier, services d'hélicoptère et d'hydravion.

(b) Les compagnies aériennes étrangères sont autorisées à participer au capital des sociétés exploitant des compagnies aériennes de fret, des services d'hélicoptères et d'hydravions, conformément aux limites et aux routes d'entrée mentionnées ci-dessus.

(c) Les compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à investir dans le capital de sociétés indiennes, exploitant des services de transport aérien réguliers et non réguliers, dans la limite de 49 % de leur capital libéré. Un tel investissement serait soumis aux conditions suivantes :

(i) Il serait effectué selon la voie d'approbation du gouvernement.

(ii) La limite de 49 % englobera les investissements en FDI et FII/FPI.

(iii) Les investissements ainsi réalisés devraient être conformes aux réglementations pertinentes de SEBI, telles que les réglementations sur l'émission des exigences de capital et de divulgation (ICDR)/les réglementations sur l'acquisition substantielle d'actions et les prises de contrôle (SAST), ainsi qu'à d'autres règles et règlements.

(iv) Un Permis d'Exploitant Programmé ne peut être accordé qu'à une entreprise :

iv.a) qui est enregistré et a son principal établissement en Inde ;

iv.b) le président et au moins les deux tiers des administrateurs sont des citoyens indiens ; et

iv.c) dont la propriété substantielle et le contrôle effectif sont exercés par des ressortissants indiens.

(v) Tous les ressortissants étrangers susceptibles d'être associés aux services indiens de transport aérien régulier et non régulier, à la suite d'un tel investissement, doivent être autorisés du point de vue de la sécurité avant le déploiement ; et

(vi) Tout équipement technique susceptible d'être importé en Inde à la suite d'un tel investissement devra être autorisé par l'autorité compétente du Ministère de l'aviation civile.

(i) Les limites d'IDE/routes d'entrée, mentionnées aux paragraphes 5.2.9.2 (1) et 5.2.9.2 (2) ci-dessus, sont applicables dans le cas où il n'y a pas d'investissement de la part des compagnies aériennes étrangères.

(ii) La dispense pour les NRI concernant les IED jusqu'à 100 % continuera également à l'égard du régime d'investissement spécifié au paragraphe (c) (ii) ci-dessus.

(d) En plus des conditions ci-dessus, l'investissement étranger dans M/s Air India Limited sera soumis aux conditions suivantes : (i) L'investissement étranger dans M/s Air India Ltd., y compris celui de la ou des compagnies aériennes étrangères, ne doit pas dépasser 49 %, directement ou indirectement. (ii) La propriété substantielle et le contrôle effectif de M/s Air India Ltd. continueront d'être dévolus à des ressortissants indiens.

Autres services relevant du secteur de l'aviation civile (Services d'assistance en escale soumis à réglementation sectorielle et habilitation de sécurité)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Services d'assistance en escale soumis à des réglementations sectorielles et à une habilitation de sécurité

Other condition:

(a) Les services de transport aérien incluraient les compagnies aériennes nationales régulières de transport de passagers ; Services de transport aérien non régulier, services d'hélicoptère et d'hydravion.

(b) Les compagnies aériennes étrangères sont autorisées à participer au capital des sociétés exploitant des compagnies aériennes de fret, des services d'hélicoptères et d'hydravions, conformément aux limites et aux routes d'entrée mentionnées ci-dessus.

(c) Les compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à investir dans le capital de sociétés indiennes, exploitant des services de transport aérien réguliers et non réguliers, dans la limite de 49 % de leur capital libéré. Un tel investissement serait soumis aux conditions suivantes :

(i) Il serait effectué selon la voie d'approbation du gouvernement.

(ii) La limite de 49 % englobera les investissements en FDI et FII/FPI.

(iii) Les investissements ainsi réalisés devraient être conformes aux réglementations pertinentes de SEBI, telles que les réglementations sur l'émission des exigences de capital et de divulgation (ICDR)/les réglementations sur l'acquisition substantielle d'actions et les prises de contrôle (SAST), ainsi qu'à d'autres règles et règlements.

(iv) Un Permis d'Exploitant Programmé ne peut être accordé qu'à une entreprise :

iv.a) qui est enregistré et a son principal établissement en Inde ;

iv.b) le président et au moins les deux tiers des administrateurs sont des citoyens indiens et

iv.c) dont la propriété substantielle et le contrôle effectif sont exercés par des ressortissants indiens.

(v) Tous les ressortissants étrangers susceptibles d'être associés aux services indiens de transport aérien régulier et non régulier, à la suite d'un tel investissement, doivent être autorisés du point de vue de la sécurité avant le déploiement ; et

(vi) Tout équipement technique susceptible d'être importé en Inde à la suite d'un tel investissement devra être autorisé par l'autorité compétente du Ministère de l'aviation civile.

(i) Les limites d'IDE/routes d'entrée, mentionnées aux paragraphes 5.2.9.2 (1) et 5.2.9.2 (2) ci-dessus, sont applicables dans le cas où il n'y a pas d'investissement de la part des compagnies aériennes étrangères.

(ii) La dispense pour les NRI concernant les IED jusqu'à 100 % continuera également à l'égard du régime d'investissement spécifié au paragraphe (c) (ii) ci-dessus.

(d) En plus des conditions ci-dessus, l'investissement étranger dans M/s Air India Limited sera soumis aux conditions suivantes : (i) L'investissement étranger dans M/s Air India Ltd., y compris celui de la ou des compagnies aériennes étrangères , ne doit pas dépasser 49 %, directement ou indirectement. (ii) La propriété substantielle et le contrôle effectif de M/s Air India Ltd. continueront d'être dévolus à des ressortissants indiens.

Biens d'équipement
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

Biotechnologie (Brownfield)
UPTO 74%
ABOVE 74%
FDI Permitted
100
Main condition:

Brownfield

Other condition:

(i) La clause de « non-concurrence » ne serait pas autorisée dans le cadre d'une procédure d'approbation automatique ou gouvernementale, sauf dans des circonstances spéciales avec l'approbation du gouvernement.

(ii) L'investisseur potentiel et l'entité émettrice sont tenus de fournir un certificat avec la demande d'investissement étranger conformément à l'annexe-10.

(iii) Le gouvernement peut incorporer des conditions appropriées pour l'IED dans les cas de friches industrielles, au moment de l'octroi de l'approbation.

(iv) L'IED dans les produits pharmaceutiques en friche, selon les voies d'approbation automatique et gouvernementale, est en outre soumis au respect des conditions suivantes :

(a) Le niveau de production des médicaments et/ou consommables de la Liste nationale des médicaments essentiels (NLEM) et leur approvisionnement sur le marché intérieur au moment de l'induction de l'IDE, maintenus au cours des cinq prochaines années à un niveau quantitatif absolu. La référence de ce niveau serait décidée en fonction du niveau de production de médicaments et/ou de consommables NLEM au cours des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de
IDE. Parmi ceux-ci, le niveau de production le plus élevé au cours de l'une de ces trois années serait considéré comme le niveau.

(b) Dépenses de R&D maintenues en valeur pendant 5 ans à un niveau quantitatif absolu au moment de l'induction des IDE. La référence pour ce niveau serait un autre article faisant référence au niveau le plus élevé de dépenses de R&D engagées au cours de l'un des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de l'IDE.

(c) Le ministère administratif mentionné ci-dessus fournira des informations complètes concernant le transfert de technologie, le cas échéant, ainsi que l'induction d'investissements étrangers dans l'entreprise bénéficiaire.

(d) Le(s) ministère(s) administratif(s), c'est-à-dire le ministère de la Santé et du Bien-être familial, le Département des produits pharmaceutiques ou tout autre organisme de réglementation/de développement notifié par le gouvernement central de temps à autre, surveilleront le respect des conditions.

Noter:

je. L'IDE jusqu'à 100 %, selon la voie automatique, est autorisé pour la fabrication de dispositifs médicaux. Les conditions mentionnées ci-dessus ne s'appliqueront donc pas aux projets entièrement nouveaux et industriels de cette industrie.

ii. Dispositif médical désigne (a) Tout instrument, appareil, appareil, implant, matériel ou autre article, qu'il soit utilisé seul ou en combinaison, y compris le logiciel, destiné par son fabricant à être utilisé en particulier pour les êtres humains ou les animaux pour un ou plusieurs des fins spécifiques de :
(aa) Diagnostic, prévention, surveillance, traitement ou soulagement de toute maladie ou trouble ;

(ab) le diagnostic, la surveillance, le traitement, l'atténuation ou l'assistance en cas de blessure ou d'invalidité ;

(ac) la recherche, le remplacement ou la modification ou le soutien de l'anatomie ou d'un processus physiologique;

(ad) soutenir ou maintenir la vie;

(ae) la désinfection des dispositifs médicaux ;

(af) contrôle de la conception; et qui n'atteint pas son action principale prévue dans ou sur le corps humain ou les animaux par des moyens pharmacologiques, immunologiques ou métaboliques, mais qui peut être aidé dans sa fonction prévue par de tels moyens ;

(b) un accessoire à un tel instrument, appareil, appareil, matériel ou autre article;

(c) un dispositif de diagnostic in vitro qui est un réactif, un produit réactif, un calibrateur, un matériel de contrôle, un kit, un instrument, un appareil, un équipement ou un système, utilisé seul ou en combinaison de ceux-ci, destiné à être utilisé pour l'examen et à fournir des informations à des fins médicales ou à des fins de diagnostic au moyen de l'examen d'échantillons provenant de corps humains ou d'animaux.

Biotechnologie (Greenfield)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Projets greenfield

Other condition:

Néant

Boutiques hors taxes
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

(i) Les boutiques hors taxes désignent les boutiques installées dans une zone sous douane dans les aéroports internationaux/ports maritimes internationaux et les gares douanières terrestres où transitent des passagers internationaux.

(ii) L'investissement étranger dans les boutiques hors taxes est soumis au respect des conditions stipulées dans la Loi douanière de 1962 et d'autres lois, règles et réglementations.

(iii) L'entité de la boutique hors taxes ne doit s'engager dans aucune activité de commerce de détail dans la zone tarifaire intérieure du pays

Other condition:

Néant

Cash & Carry Commerce de gros/Commerce de gros (y compris l'approvisionnement auprès de MPE)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Cash & Carry Commerce de gros/Commerce de gros (y compris l'approvisionnement auprès de MPE)

Other condition:

Directives pour le commerce de gros Cash & Carry/Commerce de gros (WT) :

(a) Pour entreprendre une WT, les licences/enregistrements/permis requis, tels que spécifiés dans les lois/règlements/règles/arrêtés pertinents du gouvernement de l'État/de l'organisme gouvernemental/de l'autorité gouvernementale/de l'organisme d'autonomie locale relevant de ce gouvernement de l'État doivent être obtenus.

(b) Sauf en cas de vente au gouvernement, les ventes effectuées par le grossiste seraient considérées comme du « commerce de gros au comptant/à emporter/commerce de gros » avec des clients commerciaux valides, uniquement lorsque les WT sont effectués aux entités suivantes :

(i) Entités détentrices de la taxe de vente/enregistrement à la TVA/taxe sur les services/enregistrement des droits d'accise ; ou alors

(ii) Entités détenant des licences commerciales, c'est-à-dire une licence/certificat d'enregistrement/certificat d'adhésion/enregistrement en vertu de la Loi sur les commerces et les établissements, délivrée par une autorité gouvernementale/un organisme gouvernemental/une autorité locale autonome, indiquant que l'entité/la personne titulaire de la licence/de l'enregistrement certificat/certificat de membre, selon le cas, est lui-même engagé dans une entreprise impliquant une activité commerciale ; ou alors

(iii) Entités détenant des permis/licences, etc. pour entreprendre le commerce de détail (comme le tehbazari et une licence similaire pour les colporteurs) auprès des autorités gouvernementales/organismes locaux d'autonomie locale ; ou alors

(iv) Les institutions ayant un certificat de constitution ou d'enregistrement en tant que société ou d'enregistrement en tant que fiducie publique pour leur propre consommation.

Remarque : Une entité, à qui WT est fait, peut remplir l'une des 4 conditions.

(c) Des dossiers complets indiquant tous les détails de ces ventes, tels que le nom de l'entité, le type d'entité, le numéro d'enregistrement/licence/permis, etc., le montant de la vente, etc. doivent être conservés au jour le jour.

(d) Le poids total des marchandises serait autorisé entre les sociétés du même groupe. Toutefois, ces WT aux sociétés du groupe prises ensemble ne devraient pas dépasser 25 % du chiffre d'affaires total de l'entreprise de gros.

(e) Le WT peut être entrepris conformément aux pratiques commerciales normales, y compris l'extension des facilités de crédit sous réserve des réglementations applicables.

(f) Un négociant en gros/cash & carry peut effectuer des opérations de vente au détail, sous réserve des conditions applicables. Une entité exerçant des activités de gros/cash and carry ainsi que des activités de détail sera mandatée pour tenir des livres de comptes séparés pour ces deux branches de l'activité et dûment audités par les commissaires aux comptes. Les conditions de la politique d'IDE pour les activités de gros/cash and carry et pour les activités de détail doivent être respectées séparément par les branches commerciales respectives.

Charbon et lignite
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

(a) Extraction de charbon et de lignite pour la consommation captive par des projets énergétiques, des unités de fer, d'acier et de ciment et d'autres activités admissibles autorisées en vertu et soumises aux dispositions de la loi de 1973 sur les mines de charbon (nationalisation).

(b) La mise en place d'usines de traitement du charbon telles que des laveries à condition que la société ne fasse pas d'extraction de charbon et ne vende pas de charbon lavé ou de charbon calibré de ses usines de traitement du charbon sur le marché libre et fournisse le charbon lavé ou calibré à les parties qui fournissent du charbon brut aux usines de traitement du charbon pour le lavage ou le calibrage.

Other condition:

(a) L'IDE pour la séparation des minéraux et minerais contenant du titane sera soumis aux conditions suivantes
conditions supplémentaires à savoir :
(i) des installations à valeur ajoutée sont mises en place en Inde avec le transfert de technologie ;
(ii) l'élimination des résidus au cours de la séparation minérale doit être effectuée conformément aux règlements élaborés par le Conseil de réglementation de l'énergie atomique, tels que les règles de 2004 sur l'énergie atomique (protection contre les rayonnements) et l'énergie atomique (élimination sûre des substances radioactives
déchets) Règles, 1987.

(b) L'IED ne sera pas autorisé dans l'extraction de « substances réglementées » énumérées dans la notification no.
SO 61(E), du 18.1.2006, émis par le ministère de l'Énergie atomique.

Commerce de détail de produits alimentaires
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Les produits alimentaires doivent être fabriqués et/ou produits en Inde.

Other condition:

Néant

Commerce de détail de produits de marque unique
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

(1) L'investissement étranger dans le commerce de détail de produits à marque unique vise à attirer des investissements dans la production et la commercialisation, à améliorer la disponibilité de ces produits pour le consommateur, à encourager l'approvisionnement accru de produits en provenance d'Inde et à renforcer la compétitivité des entreprises indiennes grâce à l'accès à des conceptions mondiales , les technologies et les pratiques de gestion.

(2) Les IDE dans le commerce de détail de produits monomarques seraient soumis aux conditions suivantes :

(a) Les produits à vendre doivent être d'une « marque unique » uniquement.

(b) Les produits doivent être vendus sous la même marque au niveau international, c'est-à-dire que les produits doivent être vendus sous la même marque dans un ou plusieurs pays autres que l'Inde.

(c) Le commerce de détail de produits de «marque unique» ne couvrirait que les produits qui sont marqués lors de la fabrication.

(d) Une entité ou des entités non résidentes, qu'elles soient propriétaires de la marque ou non, sont autorisées à entreprendre le commerce de détail de produits de « marque unique » dans le pays pour la marque spécifique, directement ou par le biais d'un accord juridiquement valable avec le propriétaire de la marque pour entreprendre le commerce de détail de produits de marque unique. La responsabilité de garantir le respect de cette condition incombera à l'entité indienne effectuant le commerce de détail de produits monomarque en Inde. L'entité d'investissement doit fournir des preuves à cet effet au moment de la demande d'approbation, y compris une copie de l'accord de licence/franchise/sous-licence, indiquant spécifiquement le respect de la condition ci-dessus. Les preuves requises doivent être déposées auprès de la RBI pour la voie automatique et auprès de l'autorité compétente pour les cas impliquant une approbation.

(e) En ce qui concerne les propositions impliquant des investissements étrangers au-delà de 51%, l'approvisionnement de 30% de la valeur des biens achetés se fera en Inde, de préférence auprès de MPME, d'industries villageoises et artisanales, d'artisans et d'artisans, dans tous les secteurs. Le quantum d'approvisionnement domestique sera auto-certifié par l'entreprise, pour être ensuite vérifié, par les commissaires aux comptes, à partir des comptes dûment certifiés que l'entreprise sera tenue de tenir. Cette exigence d'approvisionnement devrait être satisfaite, dans un premier temps, pour une valeur totale moyenne de cinq ans des marchandises achetées, à compter du 1er avril de l'année du début de l'activité, c'est-à-dire l'ouverture du premier magasin. Par la suite, il devra être satisfait sur une base annuelle. Pour le
afin de déterminer l'exigence d'approvisionnement, l'entité pertinente serait la société, constituée en Inde, qui est le bénéficiaire de l'investissement étranger dans le but de réaliser le commerce de détail de produits monomarque.

(f) Sous réserve des conditions mentionnées dans le présent paragraphe, une entité de commerce de détail à marque unique opérant par le biais de magasins physiques est autorisée à entreprendre des activités de commerce de détail par le biais du commerce électronique.

(3) Demande d'autorisation du gouvernement pour les IDE dépassant 49% dans une entreprise
qui propose d'entreprendre un commerce de détail de marque unique en Inde serait faite au
Secrétariat d'Assistance Industrielle (SIA) à la Direction de la Promotion de l'Industrie et du Commerce Intérieur.
Les demandes indiqueraient spécifiquement les produits/catégories de produits qui sont proposés
à vendre sous une « marque unique ». Tout ajout aux catégories de produits/produits à vendre
sous « une seule marque » nécessiterait une nouvelle approbation du gouvernement. En cas d'IDE jusqu'à
49 %, la liste des produits/catégories de produits proposés à la vente à l'exception des produits alimentaires
être fournis à la RBI.

Other condition:

(i) Les conditions mentionnées aux paragraphes 5.2.15.3 (2) (b) et 5.2.15.3 (2) (d) ne s'appliqueront pas à la réalisation de SBRT de marques indiennes.

(ii) Les marques indiennes doivent être détenues et contrôlées par des citoyens indiens résidents et/ou des sociétés détenues et contrôlées par des citoyens indiens résidents.

(iii) Les normes d'approvisionnement ne seront pas applicables jusqu'à trois ans à compter du début de l'activité, c'est-à-dire l'ouverture du premier magasin pour les entités entreprenant le commerce de détail de marque unique de produits dotés d'une technologie « de pointe » et « de pointe » et lorsque l'approvisionnement local n'est pas possible. Par la suite, les dispositions du paragraphe 5.2.15.3 (2) (e) seront applicables. Un comité sous la présidence du secrétaire, DPIIT, avec des représentants de NITI Aayog, du ministère administratif concerné et d'experts techniques indépendants sur le sujet examinera la demande des demandeurs sur la question des produits étant de la nature -art' et la technologie 'de pointe' où l'approvisionnement local n'est pas possible et donner des recommandations pour une telle relaxation.

Commerce de détail multimarques
51%
FDI Permitted
51
Main condition:

(1) Les IDE dans le commerce de détail multimarques, pour tous les produits, seront autorisés, sous réserve des conditions suivantes :

(i) Les produits agricoles frais, y compris les fruits, les légumes, les fleurs, les céréales, les légumineuses, la volaille fraîche, les produits de la pêche et de la viande, peuvent être sans marque.

(ii) Le montant minimum à apporter, en tant qu'IDE, par l'investisseur étranger, serait de 100 millions de dollars US.

(iii) Au moins 50 % du total des IDE apportés dans la première tranche de 100 millions de dollars américains seront investis dans des « infrastructures de back-end » dans les trois ans, où « l'infrastructure de back-end » comprendra les dépenses en capital pour toutes les activités, à l'exclusion des unités frontales ; par exemple, l'infrastructure back-end comprendra les investissements réalisés dans le traitement, la fabrication, la distribution, l'amélioration de la conception, le contrôle de la qualité, l'emballage, la logistique, le stockage, l'entrepôt, l'infrastructure des produits du marché agricole, etc. Dépenses pour le coût des terres et les locations, le cas échéant, ne sera pas pris en compte pour les besoins de l'infrastructure principale. Les investissements ultérieurs dans l'infrastructure principale seraient effectués par le détaillant MBRT au besoin, en fonction de ses besoins commerciaux.

(iv) Au moins 30 % de la valeur des achats de produits manufacturés/transformés achetés doivent provenir de micro, petites et moyennes industries indiennes, qui ont un investissement total dans les usines et les machines ne dépassant pas 2,00 millions de dollars US. Cette évaluation se réfère à la valeur au moment de l'installation, sans prévoir d'amortissement. Le statut de « petite industrie » ne serait pris en compte qu'au moment du premier engagement avec le détaillant, et cette industrie continuera à être considérée comme une « petite industrie » à cette fin, même si elle dépasse ledit investissement de 2,00 millions de dollars américains au cours de cours de sa relation avec ledit détaillant. L'approvisionnement auprès des coopératives agricoles et des coopératives agricoles serait également considéré dans cette catégorie. L'exigence de passation des marchés devrait être satisfaite, dans un premier temps, pour une valeur totale moyenne de cinq ans des produits manufacturés/transformés achetés, à compter du 1er avril de l'année au cours de laquelle la première tranche d'IDE est reçue. Par la suite, il devra être satisfait sur une base annuelle.

(v) Auto-certification par l'entreprise, pour assurer le respect des conditions aux numéros de série. (ii), (iii) et (iv) ci-dessus, qui pourraient être contre-vérifiés, au besoin. En conséquence, les investisseurs tiendront des comptes dûment certifiés par les commissaires aux comptes.

(vi) Les points de vente au détail ne peuvent être installés que dans les villes avec une population de plus de 10 lakh selon le recensement de 2011 ou dans toute autre ville selon la décision des gouvernements des États respectifs, et peuvent également couvrir une zone de 10 km autour de la limites municipales/d'agglomération de ces villes ; les emplacements de vente au détail seront limités aux zones conformes aux plans directeurs/zonaux des villes concernées et des dispositions seront prises pour les installations requises telles que la connectivité des transports et le stationnement.

(vii) Le gouvernement aura le premier droit d'achat des produits agricoles.

(viii) La politique ci-dessus est une politique habilitante uniquement et les gouvernements des États/territoires de l'Union seraient libres de prendre leurs propres décisions concernant la mise en œuvre de la politique. Par conséquent, des points de vente au détail peuvent être créés dans les États/Territoires de l'Union qui ont accepté, ou conviennent à l'avenir, d'autoriser les IED dans le MBRT dans le cadre de cette politique. La liste des Etats/Territoires de l'Union qui ont fait part de leur accord est à

(2) ci-dessous. Un tel accord, à l'avenir, pour permettre l'établissement de points de vente au détail dans le cadre de cette politique, serait transmis au gouvernement indien par l'intermédiaire du Département de la politique et de la promotion industrielles et des ajouts seraient apportés à la liste au point (2) ci-dessous en conséquence. L'établissement des points de vente au détail sera conforme aux lois/réglementations applicables de l'État/du territoire de l'Union, telles que les magasins et
Loi sur les établissements, etc.

(ix) Le commerce de détail, sous quelque forme que ce soit, par le biais du commerce électronique, ne serait pas autorisé, pour les entreprises avec IDE, engagées dans l'activité de commerce de détail multimarques.

(2) Liste des États/territoires de l'Union tels que mentionnés au paragraphe 5.2.15.4(1)(viii)
1.Andhra Pradesh
2.Assam
3.Delhi
4.Haryana
5.Himachal Pradesh
6. Jammu-et-Cachemire
7. Karnataka
8.Maharashtra
9.Manipur
10. Rajasthan
11. Uttarakhand
12. Daman & Diu et Dadra et Nagar Haveli (Territoires de l'Union)

Other condition:

Néant

Composants automatiques
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

Construction d'hôpitaux
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

a) Chaque phase du projet de développement de la construction serait considérée comme un projet distinct.

(b) L'investisseur sera autorisé à sortir à l'achèvement du projet ou après le développement des infrastructures principales, c'est-à-dire les routes, l'approvisionnement en eau, l'éclairage public, le drainage et l'assainissement.

(c) Nonobstant tout ce qui est indiqué en (b) ci-dessus, une personne résidant en dehors de l'Inde sera autorisée à quitter et à rapatrier des investissements étrangers avant l'achèvement d'un projet par voie automatique, à condition qu'une période de blocage de trois ans, calculée avec référence à chaque tranche d'investissement étranger a été complétée. En outre, le transfert de participation d'une personne résidant hors de l'Inde à une autre personne résidant hors de l'Inde, sans rapatriement d'investissement étranger, ne sera soumis à aucune période de blocage ni à aucune approbation gouvernementale.

(d) Le projet doit être conforme aux normes et standards, y compris les exigences d'utilisation des terres et la fourniture d'équipements communautaires et d'installations communes, tels que définis dans les réglementations applicables en matière de contrôle de la construction, les arrêtés, les règles et autres réglementations du gouvernement de l'État / Organisme municipal/local concerné.

(e) La société indienne d'investissement sera autorisée à vendre uniquement des parcelles aménagées. Aux fins de cette politique, les « parcelles aménagées » signifieront les parcelles où les infrastructures principales, c'est-à-dire les routes, l'approvisionnement en eau, l'éclairage public, le drainage et l'assainissement, ont été mises à disposition.

(f) La société indienne bénéficiaire est responsable de l'obtention de toutes les approbations nécessaires, y compris celles des plans de construction/d'aménagement, du développement des zones internes et périphériques et des autres infrastructures, du paiement du développement, du développement externe et d'autres frais et du respect de toutes les autres exigences. tel que prescrit par les règles/arrêtés/règlements applicables du gouvernement de l'État/de l'organisme municipal/local concerné.

(g) Le gouvernement de l'État/l'organisme municipal/local concerné, qui approuve les plans de construction/de développement, contrôlera le respect des conditions ci-dessus par le promoteur.

Other condition:

Noter:

(1) L'investissement étranger n'est pas autorisé dans une entité qui est engagée ou propose de s'engager dans des activités immobilières, la construction de fermes et le commerce de droits de développement transférables (TDR).

(2) La condition de la période de blocage ne s'appliquera pas aux hôtels et complexes touristiques, aux hôpitaux, aux zones économiques spéciales (ZES), aux établissements d'enseignement, aux maisons de retraite et aux investissements des NRI/OCI.

(3) L'achèvement du projet sera déterminé conformément aux règlements/règles locaux et autres règlements des gouvernements des États.

(4) L'investissement étranger jusqu'à 100 % par voie automatique est autorisé dans les projets achevés d'exploitation et de gestion de cantons, de centres commerciaux/complexes commerciaux et de centres d'affaires. À la suite d'un tel investissement étranger, le transfert de propriété et/ou de contrôle de la société émettrice de personnes résidant en Inde à des personnes résidant en dehors de l'Inde est également autorisé. Cependant, il y aurait une période de blocage de trois ans, calculée en fonction de chaque tranche d'investissement étranger et le transfert de biens immobiliers ou d'une partie de ceux-ci n'est pas autorisé pendant cette période.

(5) "Transfert", en relation avec ce secteur, comprend,-

une. la vente, l'échange ou l'abandon de l'actif ; ou alors

b. l'extinction de tout droit y afférent ; ou alors

c. l'acquisition forcée de celui-ci en vertu de toute loi ; ou alors

ré. toute opération impliquant l'autorisation de la possession de tout bien immobilier à prendre ou à conserver en exécution partielle d'un contrat de la nature visée à l'article 53A du Transfer of Property Act, 1882 (4 de 1882) ; ou alors

e. toute opération, par acquisition d'instruments de capital dans une société ou par voie de toute convention ou tout arrangement ou de toute autre manière, qui a pour effet de transférer ou de permettre la jouissance de tout bien immeuble.

(6) « Activité immobilière » désigne le commerce de terrains et de biens immobiliers en vue d'en tirer un profit et n'inclut pas le développement de cantons, la construction de locaux résidentiels/commerciaux, de routes ou de ponts, d'établissements d'enseignement, d'installations de loisirs, niveau infrastructure, cantons;

Explication:

une. L'investissement dans des parts de fiducies de placement immobilier (FPI) enregistrées et réglementées en vertu de la réglementation 2014 du Securities and Exchange Board of India (FPI) est également exclu de la définition d'« activité immobilière ».

b. Gagner des revenus de location sur le bail de la propriété, ne s'élevant pas à un transfert, n'équivaudra pas à une activité immobilière.

c. Le transfert relatif à l'immobilier comprend,

(i) la vente, l'échange ou l'abandon de l'actif ; ou alors

(ii) l'extinction de tout droit y afférent ; ou alors

(iii) leur acquisition forcée en vertu de toute loi ; ou alors

(iv) toute transaction impliquant l'autorisation de la possession de tout bien immeuble à prendre ou à conserver en exécution partielle d'un contrat de la nature visée à l'article 53A de la Loi sur le transfert de propriété, 1882 (4 de 1882); ou alors

(v) toute opération, par acquisition d'instruments de capital dans une société ou par voie de tout accord ou tout arrangement ou de toute autre manière, qui a pour effet de transférer ou de permettre la jouissance de tout bien immobilier.

(7) Les services de courtage immobilier sont exclus de la définition d'« entreprise immobilière » et l'investissement étranger à 100 % est autorisé dans les services de courtage immobilier selon la voie automatique. "

[ Source : Para 5.2.10 de la Politique d'IDE consolidée]

Cuir
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

Développement de la construction : cantons, logements, infrastructures bâties
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Projets de construction-développement (qui comprendraient le développement de cantons, la construction de locaux résidentiels/commerciaux, de routes ou de ponts, d'hôtels, de centres de villégiature, d'hôpitaux, d'établissements d'enseignement, d'installations de loisirs, d'infrastructures municipales et régionales, de cantons)

Other condition:

(i) Il est précisé que l'IDE n'est pas autorisé dans une entité qui est engagée ou propose de s'engager dans des activités immobilières, la construction de maisons de ferme et le commerce de droits d'aménagement transférables (TDR). « Entreprise immobilière » désigne le commerce de terres et de biens immobiliers dans le but d'en tirer un profit et n'inclut pas le développement de cantons, la construction de locaux résidentiels / commerciaux, de routes ou de ponts, d'établissements d'enseignement, d'installations de loisirs, d'infrastructures au niveau de la ville et de la région. , communes. En outre, le fait de gagner un loyer/un revenu sur la location de la propriété, n'équivalant pas à un transfert, n'équivaudra pas à une activité immobilière.

(ii) La condition de période de blocage en (A) ci-dessus ne s'appliquera pas aux hôtels et complexes touristiques, aux hôpitaux, aux zones économiques spéciales (ZES), aux établissements d'enseignement, aux maisons de retraite et aux investissements des NRI.

(iii) L'achèvement du projet sera déterminé conformément aux règlements/règles locaux et autres
règlements des gouvernements des États.

(iv) Il est précisé que 100 % d'IDE par voie automatique sont autorisés dans les projets achevés pour l'exploitation et la gestion de cantons, de centres commerciaux/complexes commerciaux et de centres d'affaires. En raison de l'investissement étranger, le transfert de propriété et/ou de contrôle de l'entreprise bénéficiaire des résidents aux non-résidents est également autorisé. Cependant, il y aurait une période de blocage de trois ans, calculée par référence à chaque tranche d'IDE, et le transfert de biens immobiliers ou d'une partie de ceux-ci n'est pas autorisé pendant cette période.

Remarque : Nonobstant tout ce qui est contenu dans le paragraphe ci-dessus, il est précisé que le service de courtage immobilier ne constitue pas une entreprise immobilière et que l'investissement étranger à 100% est autorisé dans l'activité par voie automatique.

(v) « Transfert », en ce qui concerne la politique d'IDE dans le secteur, comprend :

a) la vente, l'échange ou la renonciation à l'actif ; ou alors

(b) l'extinction de tout droit y afférent ; ou alors

(c) l'acquisition forcée de ceux-ci en vertu de toute loi ; ou alors

(d) toute transaction impliquant l'autorisation de la possession de tout bien immeuble à prendre ou à conserver en exécution partielle d'un contrat de nature visé à l'article 53A de la Loi sur le transfert de propriété, 1882 (4 de 1882); ou alors

e) toute opération, par acquisition d'actions d'une société ou par voie de toute convention ou tout arrangement ou de toute autre manière que ce soit, qui a pour effet de transférer ou de permettre la jouissance de tout bien immeuble.

Énergie renouvelable
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

100 % d'IDE sont autorisés dans le cadre de la route automatique. Aucune approbation préalable du gouvernement n'est requise.

Energie thermique
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE est autorisé jusqu'à 100 % sur la route automatique, sous réserve des lois/réglementations applicables ; sécurité et autres conditions.

Équipement médical
UPTO 100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE jusqu'à 100 % est autorisé dans la fabrication des dispositifs médicaux par voie automatique.

Other condition:

Néant

Extraction et exploration de minerais métalliques et non métalliques
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Y compris le diamant, l'or, l'argent et les minerais précieux mais à l'exclusion des minéraux contenant du titane et de ses minerais ; soumis à la Loi sur les mines et les minéraux (développement et réglementation), 1957

Other condition:

(a) L'IDE pour la séparation des minéraux et minerais contenant du titane sera soumis aux conditions supplémentaires suivantes, à savoir :
(i) des installations à valeur ajoutée sont mises en place en Inde avec le transfert de technologie ;
(ii) l'élimination des résidus au cours de la séparation des minéraux doit être effectuée conformément aux règlements élaborés par le Conseil de réglementation de l'énergie atomique, tels que les règles de 2004 sur l'énergie atomique (protection contre les rayonnements) et les règles sur l'énergie atomique (élimination sûre des déchets radioactifs), 1987 .

(b) L'IED ne sera pas autorisé dans l'extraction de « substances réglementées » énumérées dans la notification n° SO 61(E), datée du 18.1.2006, publiée par le Département de l'énergie atomique.

Extraction et séparation minérale des minéraux et minerais contenant du titane, sa valeur ajoutée et ses activités intégrées
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Extraction et séparation minérale des minéraux et minerais contenant du titane, sa valeur ajoutée et ses activités intégrées soumises aux réglementations sectorielles et aux Mines and Minerals (Development and Regulation Act 1957).

Other condition:

(a) L'IDE pour la séparation des minéraux et minerais contenant du titane sera soumis aux conditions suivantes
conditions supplémentaires à savoir :
(i) des installations à valeur ajoutée sont mises en place en Inde avec le transfert de technologie ;
(ii) l'élimination des résidus au cours de la séparation minérale doit être effectuée conformément aux règlements élaborés par le Conseil de réglementation de l'énergie atomique, tels que les règles de 2004 sur l'énergie atomique (protection contre les rayonnements) et l'énergie atomique (élimination sûre des substances radioactives
déchets) Règles, 1987.

(b) L'IED ne sera pas autorisé dans l'extraction de « substances réglementées » énumérées dans la notification no.
SO 61(E), du 18.1.2006, émis par le ministère de l'Énergie atomique.

Informatique et BPM
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE est autorisé jusqu'à 100 % sur la route automatique, sous réserve des lois/réglementations applicables ; sécurité et autres conditions.

Infrastructures ferroviaires
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Construction, exploitation et entretien des éléments suivants :

(i) Projets de corridors suburbains en PPP,

(ii) Projets de trains à grande vitesse,

(iii) Lignes dédiées au fret,

(iv) Matériel roulant, y compris les rames et les installations de fabrication et de maintenance de locomotives/autocars,

(v) Électrification ferroviaire,

(vi) Systèmes de signalisation,

(vii) Terminaux de fret,

(viii) Terminaux passagers,

(ix) Infrastructure dans le parc industriel concernant la ligne de chemin de fer/les embranchements, y compris les lignes de chemin de fer électrifiées et les connectivités à la ligne de chemin de fer principale et

(x) Systèmes de transport rapide de masse

Other condition:

(i) L'investissement étranger direct dans les activités susmentionnées ouvertes à la participation du secteur privé, y compris l'IDE, est soumis aux directives sectorielles du ministère des Chemins de fer.

(ii) Les propositions impliquant des IDE au-delà de 49% dans des zones sensibles du point de vue de la sécurité, seront soumises par le ministère des Chemins de fer devant le Comité du Cabinet sur la sécurité (CCS) pour examen au cas par cas.

La défense
UPTO 74%
ABOVE 74%
FDI Permitted
100
Main condition:

Industrie de la défense soumise à une licence industrielle en vertu de la loi sur les industries (développement et réglementation), 1951 et fabrication d'armes légères et de munitions en vertu de la loi sur les armes, 1959

Other condition:
  • L'IDE jusqu'à 74% par voie automatique sera autorisé pour les entreprises cherchant de nouvelles licences industrielles.
  • L'injection de nouveaux investissements étrangers jusqu'à 49%, dans une entreprise ne cherchant pas de licence industrielle ou qui a déjà l'approbation du gouvernement pour les IDE dans la défense, nécessitera la soumission obligatoire d'une déclaration auprès du ministère de la Défense en cas de changement de capital/d'actionnariat ou de transfert de la participation de l'investisseur existant au nouvel investisseur étranger pour l'IDE jusqu'à 49%, dans les 30 jours suivant un tel changement. Les propositions visant à augmenter l'IDE au-delà de 49% de ces entreprises nécessiteront l'approbation du gouvernement.
  • Les demandes de licence seront examinées par le Département de la promotion de l'industrie et du commerce intérieur, ministère du Commerce et de l'Industrie, en consultation avec le ministère de la Défense et le ministère des Affaires étrangères.
  • Les investissements étrangers dans le secteur sont soumis à une habilitation de sécurité par le ministère de l'Intérieur et conformément aux directives du ministère de la Défense.
  • L'entreprise bénéficiaire doit être structurée pour être autonome dans les domaines de la conception et du développement de produits. L'entité émettrice/coentreprise ainsi que l'installation de fabrication devraient également disposer d'une installation de maintenance et d'assistance du cycle de vie du produit fabriqué en Inde.
  • Les investissements étrangers dans le secteur de la défense seront soumis à un examen minutieux pour des raisons de sécurité nationale et le gouvernement se réserve le droit d'examiner tout investissement étranger dans le secteur de la défense qui affecte ou peut affecter la sécurité nationale.

Selon la note de presse DPIIT 4


Médias imprimés (Publication/impression de revues scientifiques et techniques/revues spécialisées/périodiques et édition en fac-similé de journaux étrangers)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

1. Publication d'éditions en fac-similé de journaux étrangers

2. Publication/impression de magazines/revues spécialisées/périodiques scientifiques et techniques, sous réserve du respect du cadre juridique applicable et des directives émises à cet égard de temps à autre par le ministère de l'Information et de la radiodiffusion

Other condition:

(a) L'IED devrait être effectué par le propriétaire des journaux étrangers originaux dont l'édition en fac-similé est proposée pour être publiée en Inde.

(b) La publication de l'édition en fac-similé de journaux étrangers ne peut être entreprise que par une entité constituée ou enregistrée en Inde en vertu des dispositions de la Loi sur les sociétés, selon le cas.

(c) La publication de l'édition en fac-similé d'un journal étranger serait également soumise aux Directives pour la publication de journaux et de périodiques traitant de l'actualité et de l'actualité et la publication d'une édition en fac-similé de journaux étrangers émises par le Ministère de l'information et de la radiodiffusion le 31.3.2006, tel que modifié de temps à autre.

Médias numériques
UPTO 26%
FDI Permitted
26
Main condition:
Téléchargement/diffusion d'actualités et d'actualités via les médias numériques

Pétrole et gaz naturel
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Activités d'exploration de champs de pétrole et de gaz naturel, infrastructures liées à la commercialisation de produits pétroliers et de gaz naturel, commercialisation de gaz naturel et de produits pétroliers, pipelines de produits pétroliers, gaz naturel/pipelines, infrastructure de regazéification du GNL, étude de marché et formulation et raffinage du pétrole secteur privé, sous réserve de la politique sectorielle et du cadre réglementaire existant dans le secteur de la commercialisation du pétrole et de la politique du gouvernement sur la participation privée à l'exploration du pétrole et des gisements découverts des compagnies pétrolières nationales.

Ports et expédition
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE est autorisé jusqu'à 100 % sur la route automatique, sous réserve des lois/réglementations applicables ; sécurité et autres conditions.

Préparation des aliments
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, l'investissement étranger dans le secteur « manufacturier » est en voie automatique. En outre, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en Inde en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans l'approbation du gouvernement.

Presse écrite (édition de journaux, de périodiques et d'éditions indiennes de magazines étrangers traitant de l'actualité et de l'actualité)
26%
FDI Permitted
26
Main condition:

1. Publication d'éditions indiennes de magazines étrangers traitant de l'actualité et de l'actualité

2. Publication de journaux et de périodiques traitant de l'actualité et de l'actualité

Other condition:

(a) « Magazine », aux fins des présentes lignes directrices, sera défini comme une publication périodique, publiée sur une base non quotidienne, contenant des informations publiques ou des commentaires sur des informations publiques.

(b) L'investissement étranger serait également soumis aux Directives pour la publication d'éditions indiennes de magazines étrangers traitant d'actualités et d'actualités publiées par le Ministère de l'information et de la radiodiffusion le 4.12.2008.

Produits chimiques
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, l'investissement étranger dans le secteur « manufacturier » est en voie automatique. En outre, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en Inde en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans l'approbation du gouvernement.

Produits pharmaceutiques (Brownfield)
UPTO 74%
ABOVE 74%
FDI Permitted
100
Main condition:

Brownfield

Other condition:

(i) La clause de « non-concurrence » ne serait pas autorisée dans le cadre d'une procédure d'approbation automatique ou gouvernementale, sauf dans des circonstances spéciales avec l'approbation du gouvernement.

(ii) L'investisseur potentiel et l'entité émettrice sont tenus de fournir un certificat avec la demande d'investissement étranger conformément à l'annexe-10.

(iii) Le gouvernement peut incorporer des conditions appropriées pour l'IED dans les cas de friches industrielles, au moment de l'octroi de l'approbation.

(iv) L'IED dans les produits pharmaceutiques en friche, selon les voies d'approbation automatique et gouvernementale, est en outre soumis au respect des conditions suivantes :

(a) Le niveau de production des médicaments et/ou consommables de la Liste nationale des médicaments essentiels (NLEM) et leur approvisionnement sur le marché intérieur au moment de l'induction de l'IDE, maintenus au cours des cinq prochaines années à un niveau quantitatif absolu. La référence de ce niveau serait décidée en fonction du niveau de production de médicaments et/ou de consommables NLEM au cours des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de
IDE. Parmi ceux-ci, le niveau de production le plus élevé au cours de l'une de ces trois années serait considéré comme le niveau.

(b) Dépenses de R&D maintenues en valeur pendant 5 ans à un niveau quantitatif absolu au moment de l'induction des IDE. La référence pour ce niveau serait un autre article faisant référence au niveau le plus élevé de dépenses de R&D engagées au cours de l'un des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de l'IDE.

(c) Le ministère administratif mentionné ci-dessus fournira des informations complètes concernant le transfert de technologie, le cas échéant, ainsi que l'induction d'investissements étrangers dans l'entreprise bénéficiaire.

(d) Le(s) ministère(s) administratif(s), c'est-à-dire le ministère de la Santé et du Bien-être familial, le Département des produits pharmaceutiques ou tout autre organisme de réglementation/de développement notifié par le gouvernement central de temps à autre, surveilleront le respect des conditions.

Noter:

je. L'IDE jusqu'à 100 %, selon la voie automatique, est autorisé pour la fabrication de dispositifs médicaux. Les conditions mentionnées ci-dessus ne s'appliqueront donc pas aux projets entièrement nouveaux et industriels de cette industrie.

ii. Dispositif médical désigne (a) Tout instrument, appareil, appareil, implant, matériel ou autre article, qu'il soit utilisé seul ou en combinaison, y compris le logiciel, destiné par son fabricant à être utilisé en particulier pour les êtres humains ou les animaux pour un ou plusieurs des fins spécifiques de :
(aa) Diagnostic, prévention, surveillance, traitement ou soulagement de toute maladie ou trouble ;

(ab) le diagnostic, la surveillance, le traitement, l'atténuation ou l'assistance en cas de blessure ou d'invalidité ;

(ac) la recherche, le remplacement ou la modification ou le soutien de l'anatomie ou d'un processus physiologique;

(ad) soutenir ou maintenir la vie;

(ae) la désinfection des dispositifs médicaux ;

(af) contrôle de la conception; et qui n'atteint pas son action principale prévue dans ou sur le corps humain ou les animaux par des moyens pharmacologiques, immunologiques ou métaboliques, mais qui peut être aidé dans sa fonction prévue par de tels moyens ;

(b) un accessoire à un tel instrument, appareil, appareil, matériel ou autre article;

(c) un dispositif de diagnostic in vitro qui est un réactif, un produit réactif, un calibrateur, un matériel de contrôle, un kit, un instrument, un appareil, un équipement ou un système, utilisé seul ou en combinaison de ceux-ci, destiné à être utilisé pour l'examen et à fournir des informations à des fins médicales ou à des fins de diagnostic au moyen de l'examen d'échantillons provenant de corps humains ou d'animaux.

Produits pharmaceutiques (Greenfield)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Greenfield

Other condition:

Néant

Raffinage du pétrole (par UPE)
49%
FDI Permitted
49
Main condition:

Raffinage du pétrole par les entreprises du secteur public (PSU), sans aucun désinvestissement ni dilution des capitaux propres nationaux dans les PSU existantes

Routes et autoroutes
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE est autorisé jusqu'à 100 % sur la route automatique, sous réserve des lois/réglementations applicables ; sécurité et autres conditions.

Santé (Greenfield)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

100 % d'IDE sont autorisés dans le cadre de la route automatique. Aucune approbation préalable du gouvernement n'est requise.

Services de contenu de diffusion
49%
FDI Permitted
49
Main condition:

Diffusion terrestre FM (radio FM), sous réserve de ces termes et conditions, tels que spécifiés de temps à autre, par le ministère de l'Information et de la radiodiffusion, pour l'octroi d'une autorisation pour la mise en place de stations de radio FM

Other condition:

1. Services de contenu de diffusion (uplinking de la chaîne de télévision « actualités et actualités »)

2. Services de contenu de radiodiffusion (FM)

Des directives détaillées sur le secteur de la radiodiffusion sont données à l'annexe-7

Services de contenu de diffusion (liaison montante de chaînes de télévision non « actualités et affaires courantes »/liaison descendante de chaînes de télévision)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Liaison montante de chaînes de télévision non « actualités et actualités » / liaison descendante de chaînes de télévision

Other condition:

Néant

Services de télédiffusion
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

(a) Téléports (mise en place de HUB/Téléports de liaison montante) ;

(b) Direct to Home (DTH);

(c) Réseaux câblés (opérateurs multi-systèmes (MSO) opérant au niveau national ou de l'État ou du district et entreprenant la mise à niveau des réseaux vers la numérisation
et adressabilité);

(d) Télévision mobile ;

(e) Service de télédiffusion Headend-in-the-Sky (HITS)

(f) Réseaux câblés (autres MSO n'entreprenant pas la mise à niveau des réseaux vers la numérisation et l'adressabilité et les câblo-opérateurs locaux (LCO))

Other condition:

L'injection de nouveaux investissements étrangers, au-delà de 49% dans une entreprise ne sollicitant pas de licence/autorisation du ministère sectoriel, entraînant un changement de mode de propriété ou un transfert de participation d'un investisseur existant à un nouvel investisseur étranger, nécessitera l'approbation du gouvernement.

Services de transport aérien (services de transport aérien régulier, services de transport aérien régional)
UPTO 49%
ABOVE 49%
FDI Permitted
100
Main condition:

(a) Service de transport aérien régulier/ Compagnie aérienne domestique régulière de passagers

(b) Service régional de transport aérien

(c) En cas de NRI, 100 % d'IDE autorisés par voie automatique

Other condition:

(a) Les services de transport aérien incluraient les compagnies aériennes nationales régulières de transport de passagers ; Services de transport aérien non régulier, services d'hélicoptère et d'hydravion.

(b) Les compagnies aériennes étrangères sont autorisées à participer au capital des sociétés exploitant le fret
compagnies aériennes, services d'hélicoptères et d'hydravions, selon les limites et les routes d'entrée mentionnées
dessus.

(c) Les compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à investir dans le capital de sociétés indiennes, exploitant des services de transport aérien réguliers et non réguliers, dans la limite de 49 % de leur capital libéré. Un tel investissement serait soumis aux conditions suivantes :

(i) Il serait effectué selon la voie d'approbation du gouvernement.

(ii) La limite de 49 % englobera les investissements en FDI et FII/FPI.

(iii) Les investissements ainsi réalisés devraient être conformes aux réglementations pertinentes de SEBI, telles que les réglementations sur l'émission des exigences de capital et de divulgation (ICDR)/les réglementations sur l'acquisition substantielle d'actions et les prises de contrôle (SAST), ainsi qu'à d'autres règles et règlements.

(iv) Un Permis d'Exploitant Programmé ne peut être accordé qu'à une entreprise :

iv.a) qui est enregistré et a son principal établissement en Inde ;

iv.b) le président et au moins les deux tiers des administrateurs sont des citoyens indiens ; et

iv.c) dont la propriété substantielle et le contrôle effectif sont exercés par des ressortissants indiens.

(v) Tous les ressortissants étrangers susceptibles d'être associés aux services indiens de transport aérien régulier et non régulier, à la suite d'un tel investissement, doivent être autorisés du point de vue de la sécurité avant le déploiement ; et

(vi) Tout équipement technique susceptible d'être importé en Inde à la suite d'un tel investissement devra être autorisé par l'autorité compétente du Ministère de l'aviation civile.

(i) Les limites d'IDE/routes d'entrée, mentionnées aux paragraphes 5.2.9.2 (1) et 5.2.9.2 (2) ci-dessus, sont applicables dans le cas où il n'y a pas d'investissement de la part des compagnies aériennes étrangères.

(ii) La dispense pour les NRI concernant les IED jusqu'à 100 % continuera également à l'égard du régime d'investissement spécifié au paragraphe (c) (ii) ci-dessus.

(d) En plus des conditions ci-dessus, l'investissement étranger dans M/s Air India Limited sera soumis aux conditions suivantes : (i) L'investissement étranger dans M/s Air India Ltd., y compris celui de la ou des compagnies aériennes étrangères, ne doit pas dépasser 49 %, directement ou indirectement. (ii) La propriété substantielle et le contrôle effectif de M/s Air India Ltd. continueront d'être dévolus à des ressortissants indiens.

Services de transport aérien (services non réguliers et autres services du secteur de l'aviation civile)
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

1. Services de transport aérien non régulier

2. Services d'hélicoptères/services d'hydravion nécessitant l'approbation de la DGCA

Other condition:

(a) Les services de transport aérien incluraient les compagnies aériennes nationales régulières de transport de passagers ; Services de transport aérien non régulier, services d'hélicoptère et d'hydravion.

(b) Les compagnies aériennes étrangères sont autorisées à participer au capital des sociétés exploitant des compagnies aériennes de fret, des services d'hélicoptères et d'hydravions, conformément aux limites et aux routes d'entrée mentionnées ci-dessus.

(c) Les compagnies aériennes étrangères sont également autorisées à investir dans le capital de sociétés indiennes, exploitant des services de transport aérien réguliers et non réguliers, dans la limite de 49 % de leur capital libéré. Un tel investissement serait soumis aux conditions suivantes :

(i) Il serait effectué selon la voie d'approbation du gouvernement.

(ii) La limite de 49 % englobera les investissements en FDI et FII/FPI.

(iii) Les investissements ainsi réalisés devraient être conformes aux réglementations pertinentes de SEBI, telles que les réglementations sur l'émission des exigences de capital et de divulgation (ICDR)/les réglementations sur l'acquisition substantielle d'actions et les prises de contrôle (SAST), ainsi qu'à d'autres règles et règlements.

(iv) Un Permis d'Exploitant Programmé ne peut être accordé qu'à une entreprise :

iv.a) qui est enregistré et a son principal établissement en Inde ;

iv.b) le président et au moins les deux tiers des administrateurs sont des citoyens indiens ; et

iv.c) dont la propriété substantielle et le contrôle effectif sont exercés par des ressortissants indiens.

(v) Tous les ressortissants étrangers susceptibles d'être associés aux services indiens de transport aérien régulier et non régulier, à la suite d'un tel investissement, doivent être autorisés du point de vue de la sécurité avant le déploiement ; et

(vi) Tout équipement technique susceptible d'être importé en Inde à la suite d'un tel investissement devra être autorisé par l'autorité compétente du Ministère de l'aviation civile.

(i) Les limites d'IDE/routes d'entrée, mentionnées aux paragraphes 5.2.9.2 (1) et 5.2.9.2 (2) ci-dessus, sont applicables dans le cas où il n'y a pas d'investissement de la part des compagnies aériennes étrangères.

(ii) La dispense pour les NRI concernant les IED jusqu'à 100 % continuera également à l'égard du régime d'investissement spécifié au paragraphe (c) (ii) ci-dessus.

(d) En plus des conditions ci-dessus, l'investissement étranger dans M/s Air India Limited sera soumis aux conditions suivantes : (i) L'investissement étranger dans M/s Air India Ltd., y compris celui de la ou des compagnies aériennes étrangères, ne doit pas dépasser 49 %, directement ou indirectement. (ii) La propriété substantielle et le contrôle effectif de M/s Air India Ltd. continueront d'être dévolus à des ressortissants indiens.

Services Télécom
UPTO 49%
ABOVE 49%
FDI Permitted
100
Main condition:

Tous les services de télécommunications, y compris les fournisseurs d'infrastructures de télécommunications de catégorie I, à savoir. Services de base, cellulaires, United Access, licence unifiée (services d'accès), licence unifiée, longue distance nationale/internationale, V-Sat commercial, services publics mobiles à ressources partagées (PMRTS), services mobiles mondiaux de communications personnelles (GMPCS), tous types de Licences FAI, messagerie vocale/audiotex/UMS, revente d'IPLC, services de portabilité des numéros mobiles, fournisseur d'infrastructure de catégorie I (fournissant la fibre noire, l'emprise, l'espace des conduits, la tour) à l'exception des autres fournisseurs de services

Other condition:

L'IED dans le secteur des télécommunications est soumis au respect des conditions de licence et de sécurité par le titulaire de licence ainsi que par les investisseurs, comme notifié par le Département des télécommunications (DoT) de temps à autre, à l'exception des « autres fournisseurs de services », qui sont autorisés à 100 % d'IED sur le marché automatique. route.

Soins de santé (Browfield)
UPTO 74%
ABOVE 74%
FDI Permitted
100
Main condition:

a) La clause de non-concurrence ne serait pas autorisée, sauf dans des circonstances spéciales avec l'approbation du gouvernement.

(b) L'investisseur potentiel et l'investisseur potentiel sont tenus de fournir un certificat donné à 16.4 avec la demande soumise pour approbation du gouvernement.

(c) L'approbation du gouvernement peut inclure des conditions appropriées pour l'investissement étranger dans les cas de friches industrielles.

(d) L'investissement étranger dans les friches pharmaceutiques, quelle que soit la voie d'entrée, est en outre soumis aux conditions suivantes

(i) Le niveau de production des médicaments et/ou consommables de la Liste nationale des médicaments essentiels (NLEM) et leur approvisionnement sur le marché intérieur au moment de l'induction des investissements étrangers, maintenus au cours des cinq prochaines années à un niveau quantitatif absolu. La référence de ce niveau serait décidée en fonction du niveau de production de médicaments et/ou de consommables NLEM au cours des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de l'investissement étranger. Parmi ceux-ci, le niveau de production le plus élevé au cours de l'une de ces trois années serait considéré comme le niveau.

(ii) Les dépenses de Recherche et Développement (R&D) maintenues en valeur pendant 5 ans à un niveau quantitatif absolu au moment de l'induction de l'investissement étranger. L'indice de référence pour ce niveau serait décidé en fonction du niveau le plus élevé de dépenses de R&D engagées au cours de l'un des trois exercices précédant immédiatement l'année d'induction de l'investissement étranger.

(iii) Le ministère administratif recevra des informations complètes concernant le transfert de technologie, le cas échéant, ainsi que l'induction d'investissements étrangers dans l'entreprise bénéficiaire.

(iv) Le ou les ministères administratifs, c'est-à-dire le ministère de la Santé et du Bien-être familial, le Département des produits pharmaceutiques ou tout autre organisme de réglementation/de développement notifié par le gouvernement central de temps à autre, surveilleront le respect des conditionnalités . "

[ Source : Para 5.2.27 de la Politique d'IDE]

Systèmes électroniques
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

Textiles et vêtements
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

Tourisme & Hôtellerie
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

L'IDE est autorisé jusqu'à 100 % sur la route automatique, sous réserve des lois/réglementations applicables ; sécurité et autres conditions.

Voitures
100%
FDI Permitted
100
Main condition:

Sous réserve des dispositions de la politique d'IDE, les investissements étrangers dans le secteur « manufacturier » sont
sous itinéraire automatique. De plus, un fabricant est autorisé à vendre ses produits fabriqués en
Inde par le biais de la vente en gros et/ou au détail, y compris par le biais du commerce électronique, sans gouvernement
approbation.

SECTEURS INTERDITS

  • Lottery icon

    Entreprise de loterie, y compris loterie gouvernementale/privée, loteries en ligne, etc.*

  • Gambling icon

    Jeux et paris, y compris les casinos*

  • Funds

    Fonds de jetons

  • Company icon

    Compagnie Nidhi

  • Dtr icon

    Négoce de droits de développement transférables (TDR)

  • Real state icon

    Affaires immobilières ou construction de maisons de ferme**

  • Manufacturing unit icon

    Fabrication de cigares, cheroots, cigarillos et cigarettes, de tabac ou de succédanés de tabac

  • Atomic energy icon

    Secteurs non ouverts à l'investissement du secteur privé - énergie atomique, exploitation ferroviaire (autres que les activités autorisées mentionnées dans la politique consolidée d'IDE)

PROCÉDURES D'APPROBATION DU GOUVERNEMENT

remplissage-application

Dépôt de la demande

Proposition d'investissement étranger, accompagnée des pièces justificatives à déposer en ligne, sur le portail de facilitation des investissements étrangers, à l'url suivante : www.fifp.gov.in/

procédure interne

Procédure interne pour les approbations

  • Le DPIIT identifiera le ministère/département concerné et, par la suite, diffusera la proposition dans les 2 jours. De plus, une fois la proposition reçue, elle serait également diffusée en ligne à la RBI dans les 2 jours pour commentaires du point de vue de la FEMA.
  • Les investissements proposés en provenance du Pakistan et du Bangladesh nécessiteraient également l'autorisation du ministère de l'Intérieur.
  • Le DPIIT serait tenu de fournir ses commentaires dans les 4 semaines suivant la réception d'une demande en ligne, et le ministère de l'Intérieur (le cas échéant) de fournir des commentaires dans les 6 semaines.
  • Conformément à ce qui précède, des informations/éclaircissements supplémentaires peuvent être demandés au demandeur, qui doivent être fournis dans un délai d'une semaine.
  • Les propositions impliquant des IDE dépassant 50 milliards d'INR (environ 775 millions de dollars) seront soumises au Comité des affaires économiques du Cabinet.
App-approuvé

Approbation finale

Une fois que la proposition est complète à tous égards, elle est approuvée dans les 8 à 10 semaines.

EXIGENCES DE DÉCLARATION DES IDE

infographie de la fdi

Documents pour le formulaire FC-GPR (Foreign Currency - Gross Provisional Return) SMF

  • Certificat CS
  • Déclaration du représentant autorisé de la société indienne/LLP
  • Modèle d'actionnariat pré et post dans l'entreprise indienne
  • Copie de l'approbation du gouvernement (le cas échéant)
  • Copie de l'ordonnance de la Haute Cour sur le schéma de fusion/scission/fusion (le cas échéant)
  • Approbation de la RBI sur le montant du remboursement par rapport au montant de l'émission (le cas échéant)
  • Certificat d'évaluation
  • Lettre d'approbation (si non conforme aux directives – le cas échéant)
  • Approbations pertinentes de la RBI pour une émission d'actions contre des fonds payables à l'investisseur étranger
  • FIRC/ Relevé de débit
  • Connaître votre client (KYC)
  • Résolution du Conseil

Noter:

Conformément à la notification de la RBI sur « l'investissement étranger en Inde - Déclaration sous forme de formulaire unique » du 7 juin 2018, toutes les structures de déclaration existantes de divers types d'investissements étrangers en Inde sont désormais fournies sous un formulaire unique (SMF) qui doit être déposé en ligne.

Conformément à la notification RBI, l'ARF et le FC-GPR sont fusionnés en un seul FC-GPR révisé (SMF). Tous les nouveaux dépôts pour le formulaire FC-GPR (SMF) doivent être effectués uniquement sous forme de formulaire unique.